Expositions photographiques

  Expositions du 22 novembre au 20 décembre 2020

Tous les dimanches

* "Les crues de la Seine" Logo l'Oeil Ouvert

par le club photo l'Oeil Ouvert de Melun  

À Vaux-le-Pénil, en juin 2016, une soixantaine d’habitations a été inondée et 110 personnes, dont 30 enfants, ont dû quitter leur domicile pendant plusieurs jours.

Les inondations de juin 2016, dans les bassins de la Seine et de la Loire, ont causé des dégâts dans 15 départements. Le coût total des dommages a dépassé un milliard d’euros. Ce qui en fait, depuis la création du régime d’indemnisation des catastrophes naturelles en 1982, le 2ème évènement le plus coûteux, après la tempête Xynthia (en 2010).

Dans le bassin de la Seine, cette crue a atteint des niveaux exceptionnels, dépassant souvent ceux des plus hautes eaux connues, sur les affluents du centre du bassin: le Loing, l’Almont, l’Yerres, l’Orge, l’Essonne et le Grand Morin. Le niveau atteint par la Seine dans la région de Melun est toutefois resté inférieur à ceux atteints par une vingtaine de crues antérieures, survenues pendant les 368 dernières années (depuis 1649, date du début des relevés des hauteurs des crues de la Seine). Ceci est dû au fait qu’en juin 2016, il n’y a pas eu de crues notables sur l’Yonne, sur la Seine amont et sur l’Aube. Cette crue de juin 2016 a cependant été exceptionnelle par la période à laquelle elle est survenue. En effet, les crues de la Seine se produisent habituellement entre novembre et avril. Les plus fortes ont généralement lieu au cœur de l’hiver : depuis 1649, les 3 plus fortes crues ont eu lieu en février 1658, en décembre 1740 et en janvier 1910.

Les photographies qui seront présentées ont été prises par des membres de l’association L’Oeil  Ouvert, club photo de Melun. Les lieux photographiés sont situés d’une part sur le Loing, et d’autre part sur la Seine et l’Almont dans la région de Melun.

      Île Saint Etienne Melun - Photo MC Vurpillot           Crue de la Seine - Photo MC Vurpillot

* "La biodiversité et les colères de la Terre" 

par Philippe Savi Portrait Philippe Savi

 

« Pour illustrer l’exposition "La biodiversité et les colères de la Terre", je vous présente deux séries photographiques.

La première est une série sur les arbres qui sont photographiés d’une manière particulière. Immobiles au milieu des déserts tels des gardiens, ils veillent au temps qui passe dans un monde imaginaire qui parait sorti d’un rêve.

C’est une façon particulière de voir les arbres mais qui je pense, représente assez bien la force de la nature dans les environnements difficiles.

La seconde série porte sur le monde animal dans lequel nombre d’espèces sont en grande difficulté. C’est ce que j’ai essayé de traduire dans mes images comme si ces animaux émergeaient d’un environnement qui n’est plus le leur et dans lequel ils tentent de survivre.

Leurs regards en disent long sur leur incompréhension que nous avons à détruire notre environnement qui est aussi le leur et qui nous mènera peut-être à notre perte.

Je pense que mes séries illustrent bien deux aspects de la biodiversité et que la façon particulière de traiter ces deux éléments attisera la curiosité et sera appréciée des visiteurs.»

exposition photos culture nature visite guidée biodiversité inondation crue

Domaine de la Grange-la-Prévôté Avenue du 8 mai 1945, 77176 Savigny-le-Temple Seine et Marne France