La famille Elby-Hennion

L'histoire de la famille Elby-Hennion au domaine, bien que brève (1926-1933), est cependant très riche en transformations. Alfred Elby et son épouse rachètent le domaine qui avait appartenu à Jean-Baptiste Bernadotte et Désirée Clary, puis à la famille Clary tout au long du 19e siècle.

Dès qu'elle visite le château madame Elby imagine les changements à faire pour le rendre pratique ; elle entreprend des travaux de rénovation en s'inspirant des goûts de l'époque (l'exposition des Arts décoratifs de 1925 avait ouvert la porte à toutes les fantaisies d'avant-garde des architectes, décorateurs et artistes). Le couple fait donc du château une demeure moderne et confortable pour ses invités dans ce relais de chasse et de fête.

Vous pouvez encore aujourd'hui, en visitant le château, découvrir bon nombre de leurs aménagements, comme, la salle de chasse dont le décor alterné des poutres du plafond « à la française », peintes au pochoir selon la tradition, et des entrevous sont sombres ; ou au-dessus de la cheminée,  un magnifique tableau de Léon Danchin représentant une scène de chasse ou encore le superbe carrelage turquoise et brique réalisé dans l'une des usines d'Alfred Elby à Aire-sur-la-Lys, avec au centre les motifs répétés de leurs chiffres, représentant les initiales entrelacés de leurs deux noms le « E » et le « H » ; une table de chasse à pieds de lion rappelant ceux de la cheminée avec la couronne comtale qui, elle, est de l'époque de la famille Clary-Talabot. Dans le hall, un escalier majestueux avec sa rampe « Art Déco » de toute splendeur et un sol en pierre rose de Bourgogne, ceinturé par un bandeau de couleur noire.

Dans le parc, plusieurs objets chinés chez des antiquaires par madame Elby-Hennion, comme la fontaine aux trois colonnes en pierre, l'abreuvoir, les vases Médicis. Sans oublier le pavement de la cour des écuries qui, si vous cherchez bien, vous révèlera une brique gravée aux initiales Elby-Hennion... et autres objets qui laissent l'empreinte de cette famille.

 

Fils de Jules Elby, sénateur du Pas-de-Calais, Alfred Elby était directeur des mines de charbon de Bruay-en-Artois, aujourd'hui Bruay-la-Buissière.

Madame Elby-Hennion était la fille de Célestin Hennion, célèbre pour avoir modernisé la police française au début du 20e siècle, avec le soutien de Georges Clémenceau, dit le « Tigre ».

 

           Famille Hennion-Elby

Madame Germaine Elby-Hennion, fille du Préfet de police, Célestin Hennion (à gauche), avec Alfred Elby, son mari, en 1914. 

 

Mariage de Melle Hennion

L escalier et sa rampe
Salle de chasse

Date de dernière mise à jour : 27/07/2018

Affiche rallye