Le parc

Page 1/5 - Table des matières

Table des matières

* Page 1 - Table des matières

* Page 2 - Histoire du parc

* Page 3 - Photos

* Page 4 - Photos

* Page 5 - Les roses du domaine

Page 2/5 - Histoire du parc

Le parc est dessiné au 18e siècle suivant le modèle des jardins « à la française », à partir d'une perspective de 5,5 km de long, d'Est en Ouest. L'histoire du site bascule après la Révolution de 1789 lorsque, le 25 novembre 1800, le Général Bernadotte et son épouse Désirée Clary achètent le domaine. Cette dernière donne une nouvelle impulsion au parc en créant des allées de marronniers et un parc « à l'anglaise ». Bernadotte devant se rendre en Suède (il est devenu le prince héritier du roi Charles XIII), elle confie la propriété à son frère, Nicolas Clary, en 1813. Le développement du domaine se poursuit au 19e siècle grâce à la famille Clary, et ce jusqu'en 1926. Durant cette période, le domaine ne cesse de s'étendre pour atteindre 1 100 hectares, grâce à de nombreuses innovations dans l'agriculture. Le domaine est ensuite la propriété d'industriels, puis de l'Institut Gustave Roussy, spécialisé dans le traitement du cancer. Les activités de cette annexe cessent en 1997. La ville de Savigny-le-Temple décide alors de reprendre la gestion de ce site de près de 14 hectares, abritant un château de style Second-Empire, un parc et un vaste potager.

 

Plan du parc

Page 3/5

JF RigalPhoto Jean-François Rigal

JF RigalPhoto Jean-François Rigal

Photo jf rigal 2Photo Jean-François Rigal

 

 

 

Cèdre de l'Atlas

Photo Mary-Christine Vurpillot

 

 

 

Page 4/5

Août 2019

Photo Pierre Claeyman

Fleur du tulipier de VirginiePhoto Pierre Claeyman

Août 2019Photo Mary-Christine Vurpillot

Août 2019

Photo Mary-Christine Vurpillot

Août 2019Photo Mary-Christine Vurpillot

Page 5/5 - Les roses du domaine

La rose Baron Girod de l’Ain

Hybride remontant, Reverchon, 1897.

Arbuste à fleurs doubles parfumées, rouge cramoisi à pétales bordés de blanc, hauteur 90 à 120 cm.

            

 

 Rose Baron Girod de L'Ain

La rose Désirée Clary (Masdecla)

Baptisée au château de la Grange, le 25 novembre 2000, à l’occasion de la célébration du bicentenaire de l’acquisition du domaine, le 4 frimaire An IX, par le général Bernadotte et son épouse Désirée Clary, une rose portera désormais le beau et grand nom de la jeune fille de Marseille, future reine de Suède.

Dans le florilège des roses, il aura ainsi fallu attendre près de deux siècles pour que Désirée Clary rejoigne Joséphine de Beauharnais, sa rivale dans le coeur de Napoléon. Pourtant la jolie Marseillaise méritait amplement cette dédicace et le rouge éclatant mis en valeur par le coeur jaune d'or de la rose qui lui est dédiée, lui rend parfaitement hommage.

 

  Rose Désirée Clary (Masdecla)

 

Fiche technique :

Martine Guillot x (Magenta x Amber Queen) 

Buisson remontant de 0,80 m de haut, à feuillage semi-persistant vert foncé mat. Les fleurs sont groupées, de 10 cm de diamètre à 40 pétales. Le bouton est rond, de couleur rouge carminé.

Date de création 1998

Exposition : soleil

Floraison :  de juin à novembre

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 18/05/2020